L’itinéraire

Pour notre traversée, nous avons sillonné le Parc National du golfe d’Orosei et du Gennargentu. Un trek de 13 jours très sauvage des montagnes à la mer, qui nous a fait découvrir une grande variété de paysages. Crêtes et sommets, gorges et canyon, forêts et grottes, plages et criques… ont fait parti des joyaux de ce voyage. L’itinéraire comptait de nombreux passages en hors sentier dans le secteurs les plus sauvages et des sentiers balisés notamment pour les sommets et plages les plus mythiques. Cette traversée nous a conduit à travers le massif du Gennargentu, puis celui du Supramonte, pour finir en bord de mer dans le golfe d’Orosei.

Carte de notre itinéraire

Nous sommes partis de la ville Arbatax située en bord de mer, avec le Trenino Verde, le Petit Train Vert. Un train touristique qui conduit à une allure douce, à 800 mètres d’altitude dans le massif de Gennargentu. Descendus à la gare abandonnée de Villagrande en pleine campagne, nous avons ensuite longé le grand lac Bau Muggeris.

Pour la première partie, nous avons suivi principalement la GTG, Grande Traversata del Gennargentu (Grande Traversée du Gennargentu). Merveilles en chemin : gorge Gola di Pirincanes, sommet Punta La Marmora, auberge Agriturismo Separadorgiu, sommet Monte Arbu, col Arcu Correboi…

Ensuite, nous avons suivi en grande partie la GTS, Grande Traversata del Supramonte (Grande Traversée du Supramonte). Merveilles en chemin : sommets Monte Fumai, Monte Novo San Giovanni et Monte Su Biu, les innombrables Cuile (abris de berger) et ruines Nuraghe, gorge Gola Su Gorropu, foret Ghivine, sommets Monte Corrasi, Punta Sos Nidos et Tiscali…

Pour finir, nous avons longé le golfe d’Orosei en empruntant certains tronçons du célèbre Selvaggio Blu (Sauvage Bleu) pour terminer à Santa Maria Navarrese. Merveilles en chemin : plages Cala Luna, Cala Sisine et Cala Goloritze, sommet Punta Salinas, gorge Bacu e Senege…

Durant cette belle randonnée, nous avons en plus exploré plusieurs grottes en s’aventurant dans les profondeurs à la lampe frontale, visité des ruines de la culture nuragique datant du XVIIIe siècle av. JC, profité des plages pour faire du snorkeling et se rafraîchir, découvrir les abris traditionnels du Supramonte, le Cuile, dégusté des plats sardes dans des auberges agro-touristiques traditionnelles et réalisé un petit aquatrek (randonnée dans une rivière) à la sortie de la gorge de Su Gorropu.

A télécharger

 

Nos 13 étapes en détail

Notre liste de matériel